Pour fidéliser ses employés américains, Apple prévoit une revalorisation salariale de 45%

Vues : 83
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 46 Secondes

Apple, le géant américain de l’électronique et plus particulièrement fabricant d’iPhone prévoit augmenter le salaire de ses employés aux Etats-Unis, en vue de les fidéliser de sorte à éviter le phénomène de  » la grande démission « , rapporte Reuters.

En effet, ayant enregistré en mars dernier un départ record de 4,53 millions de ses salariés américains, la firme à la pomme n’a plus d’autre choix que de penser à une augmentation de revenu qui sera porté dès le mois de juillet prochain à 22 dollars par heure. Un chiffre qui représente une progression de 45 % par rapport aux rémunérations minimales de 2018. Cette décision sera étendue également aux employés en début de carrière aux États-Unis.

 » Cette année, dans le cadre de notre processus d’examen annuel des performances, nous augmentons notre budget global de rémunération « , a déclaré un porte-parole de l’entreprise, cité par Reuters.

La société Apple, basée à Cupertino, en Californie, est connue pour sa culture réticente, mais l’année dernière, certains travailleurs actuels et anciens ont commencé à critiquer en ligne les conditions de travail de l’entreprise.  » Nous voulons un salaire basé sur le rôle, l’ancienneté et la performance pour tous les employés « , ont déclaré des employés, rapportent plusieurs sources concordantes.

Les résultats financiers de Apple au 2ème trimestre de son exercice fiscal 2022, clos le 26 mars 2022 ont atteint un chiffre record s’établissant à 97,3 milliards de dollars, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2021.  » Les résultats record de ce trimestre témoignent des efforts constants déployés par Apple pour l’innovation, et de notre capacité à créer les meilleurs produits et services au monde « , a déclaré Tim Cook, ceo d’Apple dans un communiqué officiel en date du 28 avril.

Soulignons que la décision d’augmentation de salaire à Apple intervient dans un contexte où, certains de ses concurrents tels que Google, Amazon et Microsoft ont modifié récemment leurs structures salariales, pour verser aux employés un salaire plus élevé dans le but de conserver les talents existants et d’en recruter de nouveaux. Apple fait également face à des velléités de syndicalisation d’une partie de ses employés.

Source: SIKA FINANCE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2022 Eburnews Media
Previous post Décès de Nanan Bédié Koffi Marcellin: Les obsèques ont débuté ce vendredi 27 mai à Pépressou, voici ce qui s’est passé
Next post Côte d’Ivoire: plus de 650 millions $ de recettes perdu à cause des mesures mises en place pour endiguer l’inflation

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :