Enregistrement PSAN pour Binance, un premier pas vers la respectabilité

Vues : 76
0 0
Durée de lecture :2 Minute, 27 Secondes

Cet enregistrement a été sollicité par Binance en décembre dernier. Binance avait un mois avant ouvert des bureaux en banlieue parisienne, à Montrouge. Une vingtaine de salariés y sont employés.

La plateforme de cryptomonnaies Binance, 90 millions de clients dans le monde, vient d’obtenir le statut PSAN de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). De quoi lui permettre de mieux s’implanter sur le marché français.

C’est le résultat d’un gros travail effectué entre nos équipes et l’AMF » indique David Princay, le directeur général de Binance France. « L’enregistrement PSAN rassure les utilisateurs ».

Cet enregistrement a été sollicité par Binance en décembre dernier. Binance avait un mois avant ouvert des bureaux en banlieue parisienne, à Montrouge (92). Une vingtaine de salariés y sont employés.

Rassurer les investisseurs français

De quoi surtout développer des activités de communication et de marketing en France, mieux faire connaître l’entreprise, au delà du cercle des initiés. Car bien sûr Binance était déjà accessible en ligne aux utilisateurs français. Pour ces derniers, aucun changement n’est prévu.

Mais la plateforme d’échange de cryptomonnaie, et désormais de NFT, souffre encore d’une image nébuleuse. Binance est régulièrement scruté par des régulateurs sur les problématiques de blanchiment et le financement du terrorisme. C’est l’une des dernières plateformes qui proposait l’achat de crypto en roubles après la mise en place de sanctions contre la Russie il y a un mois et demi.

L’enregistrement PSAN (Prestataire de service en actif numérique) est donc censé rassurer les investisseurs français.

Distinguer les « bons élèves »

L’enregistrement PSAN, mis en place par la loi Pacte en 2019, est obligatoire pour les organisations qui veulent fournir en France des services de vente et de conservation d’actifs numériques.

La plateforme de crypto cherche depuis plusieurs mois à obtenir le précieux agrément PSAN. Décliné sous deux formes, l’enregistrement et l’agrément, le statut PSAN permet de distinguer les entreprises ayant été validées par l’autorité française des marchés financiers.

Plus compliqué à obtenir que le simple enregistrement PSAN, l’obtention de l’agrément est conditionnée à la vérification de nombreuses bonnes pratiques en matière de lutte contre le blanchiment et d’identification de ses utilisateurs. Celui-ci permet à l’AMF de distinguer les « bons élèves » qui ont répondu à l’ensemble de ses exigences et donc de les mettre en avant, notamment auprès des acteurs institutionnels.

Binance a déposé un dossier d’agrément PSAN en décembre 2020, sans résultat. L’annonce de l’enregistrement PSAN est donc un premier pas dans cette direction.

En avril dernier, à l’occasion de l’évènement Paris Blockchain Week Summit, Binance avait fait le show, annonçant notamment le recrutement de Stéphanie Cabossioras, désormais ex-employée de l’AMF sur les travaux portant sur la régulation française en matière de cryptomonnaies.

Fondée en 2017 par le Hong Kongais Changpeng Zhao, Binance permet d’échanger plus de 300 cryptomonnaies et propose de nombreux autres services de finance décentralisée. La société compte recruter en France plus d’une centaine de nouveaux employés dans les mois à venir.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Ces nouvelles cartes microSD Samsung peuvent enregistrer en continu pendant 16 ans
Next post La fondation Wikimedia abandonne les dons en cryptomonnaies

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :