Après Meta et Twitter, Amazon prévoit licencier 10 000 employés

Vues : 49
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 15 Secondes

Amazon, la plateforme leader du e-commerce dans le monde, envisage de se séparer de 10 000 employés, a-t-on appris ce 15 novembre de la part du média américain The New York Times. Amazon devrait ainsi emboîter le pas à Twitter et Meta qui avaient déjà annoncé le licenciement de 11 000 et 7 500 salariés, respectivement.

Bien que ces licenciements ne représentent que 1% de l’ensemble du personnel de l’entreprise, Amazon comptant 1,47 million d’employés à fin septembre 2022, cela traduit la situation difficile que traverse l’entreprise dont le fondateur Jeff Bezos était sous peu l’homme le plus riche de la planète, selon Forbes.

De fait, le bénéfice du géant du e-commerce a chuté de 9% au 3ème trimestre 2022, en glissement annuel. Cette contre-performance est liée à des décisions de surinvestissement et d’expansion rapide, couplées à une inflation galopante qui a entraîné des changements dans les habitudes d’achat, affectant ainsi les ventes.

Les perspectives ne devraient pas être reluisantes d’ici la fin de l’année, puisque l’entreprise n’anticipe qu’une croissance modérée comprise entre 2% et 8% sur un an grâce aux fêtes de fin d’année, et un bénéfice opérationnel compris entre 0 et 4 milliards de dollars, contre 3,5 milliards de dollars fin 2021.

En somme, il ressort que les temps sont durs pour les géants mondiaux de la technologie, regroupés sous l’acronyme GAFAM, qui appliquent successivement des plans d’austérité, après avoir pourtant engrangé d’énormes profits durant la crise sanitaire, liés aux mesures de confinement.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post La Côte d’Ivoire a concentré 40% des exportations de biens de l’UEMOA en 2021
Next post Cristiano Ronaldo / ManUnited: Le Glas

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :