DÉPARTEMENT DE SEGUELON / PLUSIEURS GRANDES LOCALITÉS PRIVÉES DU RÉSEAU DE TELEPHONIE MOBIL

Vues : 33
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 36 Secondes

À l’instar du grand village de Farakoro, les habitants de plusieurs autres localités du département de Seguelon (région du Kabadougou) ne sont pas connectés au réseau de téléphonie mobile. De fait, ce sont des milliers de personnes se trouvant dans l’impossibilité de communiquer par téléphone mobile avec parents, amis ou autres agents économiques . Une situation déplorable qui provoque beaucoup de désagréments, surtout quand il s’agit de transferts d’argent pour régler des problèmes urgents d’ordre financier, matériel ou humain.

Zangohoba, Dienguelé, Lossingué, Tora, Mahadjana, Tebani, Fandasso, Kokoun et plusieurs autres villages sont victimes du criard déficit du réseau de téléphonie mobile.
C’est à leur corps défendant que les habitants de ces villages se rendent en brousse à des kilomètres de distance, le plus souvent à des heures avancées de la nuit, pour espérer que leurs téléphones portables reçoivent le signal du réseau mobile selon l’antenne de la maison de téléphonie mobile qui couvre la zone.

C’est un véritable calvaire que les populations de cette zone vivent au quotidien quand il faut nécessairement : transfert d’argent, s’abonner ou se reabonner à Canal+, effectuer des paiements en ligne, régler des factures CIE/SODECI,….etc. Ce sont des incessants va-et-vient, des déplacements effectués à Madinani ou à Seguelon et villages environnants pour avoir la possibilité d’effectuer lesdites opérations .

Rencontré à moto sur l’axe Farakoro-Madinani, Cissé Vassiaka, jeune agriculteur, a lancé ce cri de cœur : << Au-delà des réels dangers auxquels nous sommes exposés en parcourant de longues distances, parfois de nuit, pour pouvoir communiquer avec parents vivant ailleurs, il faut dire que le téléphone portable est un instrument de lutte contre l’insécurité . Il permet de sauver des vies. Vivement que les sociétés de téléphonie mobile installent plusieurs autres antennes dans le département de Seguelon pour soulager les populations >> .

Ce cri de cœur vaut certainement une doléance indirectement adressée aux Autorités compétentes .

EKA DJAMA

Notre reporter dans la région

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2022 Eburnews Media
Previous post Dette souveraine: «La Côte d’Ivoire a la possibilité de cesser de creuser des trous pour fermer des trous» (Sénateur JB PANY)
Next post PDCI/Bredoumy Soumaïla dénonce le RGPH 2021 et affirme : «L’augmentation des salaires, c’est de la démagogie politique pour voiler les problèmes sociaux»

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :