Côte d’Ivoire : Le litre du super, gasoil et pétrole lampant flambe de 40 FCFA/litre

Vues : 48
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 49 Secondes

Les prix à la pompe du litre du super, du gasoil et du pétrole lampant en Côte d’Ivoire subissent une hausse de 40 FCFA pour chaque produit, à compter de ce 1er octobre jusqu’à la fin du mois, selon une notre officielle du ministère en charge du Pétrole.

Ainsi, dans les stations-services le super est désormais vendu 775 FCFA le litre contre 735 FCFA par le passé et le Gasoil passe de 615 FCFA le litre à 655 FCFA, soit un taux d’augmentation respectif de 5,44% et 6,5%.

Cet ajustement du prix à la pompe du gasoil pourrait entrainer indubitablement une élévation des coûts du transport en commun, sachant que ce carburant étant le plus utilisé par les opérateurs du secteur et subséquemment entrainer un impact sur des biens de consommation.

Le pétrole lampant très utilisé dans les zones rurales du pays, en raison du manque de couverture de l’électricité dans des campagnes ou villages enregistre également un renchérissement de 40 FCFA, soit un taux de 6,2%, passant de 645 FCFA à 685 FCFA le litre.

Quant au gaz butane très utilisé par les ménages urbains, les prix demeurent inchangés pour tous les différents formats, à savoir la bouteille de gaz de 6 Kg (B6) et de celle de 12,5 kg (B12,5), restent stables respectivement à 2 000 FCFA et 5 200 FCFA. La bouteille de 15 Kg demeure à 6 965 FCFA, la bouteille de 17,5 Kg à 8 125 FCFA. Les bouteilles de 25 Kg et 28 KG sont respectivement cédées à 11 610 FCFA et 13 000 FCFA.

La dernière augmentation du prix du carburant en Côte d’Ivoire remontant au 1er juin dernier a touché uniquement le litre du super qui était passé à cette époque de 695 FCFA à 735 FCFA le litre, soit une flambée de 40 FCFA pour un taux de 5,75%.

Il faut relever que le gouvernement ivoirien procède chaque mois au réajustement du prix à la pompe du carburant en tenant compte de l’évolution du cours du baril de pétrole sur le marché international, qui subit des hausses vertigineuses, en raison du déclenchement du conflit russo-ukrainien.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Côte d’Ivoire : Banane plantain, piment, igname…ces produits dont les prix baissent
Next post Côte d’Ivoire : Trois ans après son arrivée, Orange Bank toujours en attente des premiers bénéfices

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :