UMOA : Le Mali veut emprunter 270 milliards FCFA pour éponger les arriérés de sa dette

Vues : 62
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 46 Secondes

Pour refinancer sa dette, le Mali fera son grand retour sur le marché régional des titres publics avec la plus importante émission de son histoire.

L’Etat malien se prépare à lancer un ballon d’essai sur le marché régional des titres publics après 8 mois d’absence suite aux sanctions de la CEDEAO. Ce 9 août en effet, le trésor malien viendra tâter la réaction des investisseurs en sollicitant en une fois un emprunt de 270 milliards FCFA à travers 3 opérations. Un projet très ambitieux, voire osé pour un pays qui cumule des arriérés de paiement alors que le contexte politico-sécuritaire met à rude épreuve ses finances publiques.

Pour son retour, Bamako tente de rassurer de ses bonnes dispositions à tenir ses engagements. Premiers actes de bonnes intentions, le trésor public malien a entamé le processus de règlement des échéances passées. Selon une note de UMOA-Titres, l’organe de supervision du marché régional de la dette publique, le pays a déjà décaissé 64,98 milliards FCFA au titre des arriérés – avec près de 20 milliards FCFA pour le principal de la dette échue de janvier au 7 février 2022, et 44,3 milliards FCFA de la totalité des intérêts dus sur la période de janvier au 3 juillet 2022.

Il reste à régler une partie des intérêts de retard (l’autre partie serait en cours de règlement) et le montant des échéances restant dues et des intérêts de retard résiduels, le tout pour une enveloppe de 220,2 milliards FCFA, souligne la note.

Cette émission, qui sera la plus importante jamais réalisée par le pays, servira ‘’prioritairement » au remboursement des impayés indique en outre le document qui exhorte par ailleurs à la participation des acteurs du marché.

Pour les investisseurs, la perspective de voir le paiement de leurs arriérés peut être une bonne source de motivation pour souscrire à l’opération, pour autant qu’ils maintiennent leur confiance à la signature du Mali.

Pour rappel, lors de sa dernière opération qui date du 8 décembre 2021, le Mali avait réussi un emprunt de 20,2 milliards FCFA sur une maturité de un an, sursouscrit à 253%.

Source: SikaFinance

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Soldats ivoiriens détenus à Bamako: le ministre de la Défense a reçu les familles
Next post Côte d’Ivoire : 80 milliards FCFA pour construire le plus grand CHU

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :