Le bénéfice de Vivo Energy CI ressort à 1,4 milliard FCFA au 3e trimestre 2022

Vues : 31
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 47 Secondes

Malgré le contexte macroéconomique difficile, se matérialisant par une flambée des cours pétroliers et la hausse des coûts du fret international, Vivo Energy Côte d’Ivoire présente une bonne performance commerciale avec des volumes de ventes progressant de 13% à 566 000 m3/TM à fin septembre 2022.

Cette croissance en volume a permis au 2e distributeur de produits pétroliers en Côte d’Ivoire de réaliser un chiffre d’affaires de 350,19 milliards FCFA au 3e trimestre, soit une hausse de 30% par rapport à la même période de 2021. Cet exploit commercial s’explique par le renforcement de la base de clients ainsi que l’impact de la hausse des prix de ventes de carburant et de lubrifiants.

Bien que les charges d’exploitation aient connu une croissance de 30% à 347,4 milliards FCFA en lien avec la hausse des coûts d’approvisionnements en lubrifiant et le coût du transport, la société a pu dégager un résultat d’exploitation de 2,8 milliards FCFA, en hausse de 15% par rapport à un an plus tôt.

Cette progression du résultat d’exploitation, confrontée à la dégradation de 271% à -581 millions FCFA du résultat financier, fait ressortir un résultat des activités ordinaires quasi-stable (-3%) à 2,28 milliards FCFA comparativement au 3e trimestre 2022.

Au vu de ces efforts, la filiale ivoirienne du distributeur de produits pétroliers Anglo-néerlandais Shell termine les 9 premiers mois de l’année avec un bénéfice de 1,4 milliard FCFA, soit une croissance de 8% en glissement annuel.

Comparativement à TotalEnergies CI qui affiche un taux de réalisation 82% de son bénéfice de 2021 et TotalEnergies SN qui en enregistre 240%, Vivo Energy CI n’est qu’à 65,4% de son bénéfice réalisé à fin décembre 2021.

Depuis le début de l’année, Vivo Energy CI affiche une tendance généralement baissière avec une moins-value de 11,05% à 765 FCFA à la clôture du 13 décembre. Dans le détail, l’action avait connu une forte progression à l’entame de l’année en atteignant son plus haut niveau de l’année à 985 FCFA le 8 février, avant de replier progressivement à son plus bas cours à 675 FCFA le 7 décembre.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Ghana : Le FMI annonce enfin un plan de sauvetage de 3 milliards de dollars
Next post Visa s’engage à Investir 1 milliard de dollars en Afrique pour accélérer la transformation digitale

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :