Ghana : L’inflation a franchi la barre de 40% en octobre

Vues : 50
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 30 Secondes

Attisée par une dépréciation spectaculaire du Cedi, l’inflation annuelle au Ghana est ressortie à 40,4% au mois d’octobre comparativement au niveau des prix d’octobre 2021, selon les données de la Ghana Statistical Services (GSS). C’est le niveau le plus élevé depuis au moins 20 ans, loin de la limite de 10% autorisée par la Banque centrale. Par rapport au mois de septembre, les prix des produits et services ont connu une progression de 3,2%.

La flambée des prix dans ce pays d’Afrique de l’Ouest est entretenue par la persistance du conflit en Ukraine qui est à l’origine de l’envolée des coûts des biens importés comme le carburant et l’huile de cuisson. La GSS a indiqué que les articles importés avaient cru de 43,7% contre 39,1% pour les articles produits localement. La croissance des prix alimentaires s’est accélérée à 43,7% contre 37,8 % en septembre, et l’inflation non alimentaire s’est accélérée à 37,8 % contre 36,8% le mois précédent.

Autre facteur ayant contribué à intensifier le rythme de la hausse des prix, c’est l’affaiblissement du Cedi. La monnaie ghanéenne s’est dépréciée de 57% par rapport au dollars depuis le début de l’année, devenant la devise la moins performante au monde selon Bloomberg. La conséquence est que le pays paye plus cher pour les importations mais aussi pour rembourser sa dette qui représente 78% du PIB selon les données officielles.

Face à cette situation qui dégrade les perspectives économiques du pays, le Comité de politique monétaire de la Banque centrale qui se réunit le 28 novembre prochain pourrait entériner, pour la 5e fois cette année, une nouvelle hausse de ses taux directeurs. Le gouvernement négocie par ailleurs, avec le Fonds monétaire international, un accord pour obtenir un programme de soutien économique de 3 milliards de dollars.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Orange entame la commercialisation de la 5G en Afrique
Next post Côte d’Ivoire : 4 100 milliards FCFA de prêts d’investissement de la Banque mondiale prévus entre 2022-2026

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :