Côte d’Ivoire : La BNI, la CNPS, la CGRAE et la CDC signent l’acte de rachat de la BICICI

Vues : 42
0 0
Durée de lecture :2 Minute, 17 Secondes

Clap de fin du processus de cession de la BICICI à ses nouveaux actionnaires. Ce vendredi 30 septembre, le consortium ivoirien composé de la BNI, de la CNPS, de la CGRAE a signé à Paris les actes d’acquisition des participations de BNP Paribas et Proparco dans la banque.

BNP Paribas et Proparco ont cédé respectivement 59,79% et 7,70% du capital l’établissement au quatuor ivoirien qui s’arroge ainsi 67,49% du capital.

 » La BNI et la BICICI sont deux institutions phares de l’industrie bancaire de la Côte d’Ivoire, elles bénéficieront mutuellement de leurs expériences acquises dans des environnements différents pour le plus grand bonheur de l’ensemble de leurs partenaires. Pour notre part, je peux tout de suite assurer aux équipes et clients de la BICICI l’engagement total de la BNI à soutenir et accompagner la BICICI et ses équipes dans leurs projets de développement « , s’est félicité à l’issue de la cérémonie de signature Youssouf FADIGA, le directeur général de la BNI.

La BNI, qui revendique une place dans le top 5 du très concurrentiel marché bancaire ivoirien, figure au nombre des pépites du portefeuille des entreprises publiques ivoiriennes et devient l’actionnaire de référence de la BICICI et la tête de proue du consortium. Un consortium qui est composé des trois plus grands investisseurs institutionnels publics, des acteurs qui ont pignon sur rue dans le monde ivoirien des affaires.

 » La BICICI et ses clients peuvent être fiers de compter sur la longue expérience de la CNPS en tant qu’investisseur institutionnel notamment en matière de gouvernance, acquise à travers ses prises de participations au capital de plusieurs banques et intermédiaires financiers aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’international  » a souligné Charles Denis KOUASSI, le directeur général de la CNPS.

Lassina FOFANA, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC-CI), s’est réjoui de constituer  » un instrument financier capable de porter des projets d’investissements stratégiques de long terme  » de la Côte d’Ivoire.

 » En tant qu’investisseur institutionnel, nous sommes enthousiastes à l’idée de mettre nos ressources au bénéfice de cet acteur bancaire historique dont le développement est important pour l’essor d’un tissu industriel robuste en Côte d’Ivoire « , a commenté pour sa part Abdrahamane BERTE, directeur général de la CGRAE. Ce dernier assure de l’engagement de son institution, à travers cette participation, à continuer  » à investir dans la stratégie nationale de développement  » visant à la la transformation économique et sociale du pays, grâce notamment à l’émergence d’un secteur privé dynamique. « 

DIABS Conseil ( conseil financier principal), le groupe FINACTU ( conseil financier ), ADNA ( conseil juridique) et PwC Côte d’Ivoire ( conseil en audit et fiscalité) sont les conseillers du consortium lors de cette opération.

Notons que la mise en œuvre de cet accord reste soumise à l’obtention des autorisations réglementaires en vigueur.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post PDCI/Plainte contre X: «Il n’y a pas de débat, on a porté plainte parce qu’il y a eu des diffamations», affirme Guikahué
Next post Côte d’Ivoire : Banane plantain, piment, igname…ces produits dont les prix baissent

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :