Concours Awoulaba 2023à Treichville: La Mairie veut célébrer les belles femmes de la commune

Vues : 11
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 45 Secondes

Le concours Awoulaba a officiellement été lancé le mardi 29 mars 2022, dans la salle des conseillers ‘’ Cissé Souleymane ‘’ de la mairie de Treichville. Et ce, en présence Ahissi Jérôme et Mme Tiémélé Solange, respectivementdu premier et du 5ème adjoint au maire de la commune de Treichville et de la marraine Me Christiane Nanou.Reconnaissant l’intérêt que le ministre François Albert Amichia et son conseil accordent à la culture, le représentant du maire, Ahissi Jérômea donné les raisons et le choix d’un tel concours dans la cité N’zassa. « Le concours Awoulaba est un concours culturel pour mettre en exergue nos talents de beauté », a-t-il précisé avant d’indiquer que « Nous sommes Africains et nous avons voulu montrer au monde entier que nos mamans, celles qui ont connu la maternité demeurent belle ». Mieux, il a indiqué que « c’est une manière d’honorer et de valoriser nos mamans qui malgré l’âge avancé ont garder leurs silhouettes ».

Il a insisté sur le fait, qu’elles sont dans l’obligation de rester dans l’élite. Ce concours est donc, selon lui « l’occasion pour elles de montrer ce qu’elles ont comme potentiels ». Au nom du ministre Amichia, Ahissi Jérôme a rassuré les concurrentes en ces termes : « Il fallait que je porte le mot de la municipalité et du conseil municipal ».Ceci pour signifier qu’elles ne sont pas seules. Après cette rencontre avec les responsables municipaux, une seconde rencontre a été organisé le jeudi 7 avril 2022 en présence de la marraine de cette édition, Maître Christiane Nanou avec ses filleules. La marraine n’a pas manqué d’exprimer sa joie à l’idée de rencontrer les candidates.« Pour moi, c’est une très belle occasion, un plaisir de vous rencontrer afin de mettre des noms sur les visages »,a-t-elle fait remarquer. Poursuivant, elle a expliqué aux candidates qu’avec les petits conseils qui leur seront donnés,« ce beau cheminement va bien se passer et qu’on aura une très belle fête ».Ce concours culturel vise à mettre en exergue la beauté de la femme africaine.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Santé : HUDSON & CIE finance un projet d’implémentation du dépistage systématique de 5 maladies congénitales invalidantes
Next post Forum économique et culturel à Milan : le Secrétaire permanent des souverains et leaders traditionnels d’Afrique dévoile les articulations

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :