Mozambique : le Fonds africain de développement approuve un financement de 20 millions de dollars pour un projet d’amélioration de l’environnement des affaires et des investissements dans l’agriculture intelligente

Vues : 82
0 0
Durée de lecture :2 Minute, 52 Secondes
 Au Mozambique, l’appui du Fonds africain de développement va améliorer l’environnement des affaires pour mieux attirer les investissements publics et privés dans l’agriculture intelligente face aux changements climatiques.

MAPUTO, Mozambique, 20 Septembre 2023 -/African Media Agency(AMA)/-Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet de prêts à taux concessionnels du Groupe de la Banque africaine de développement basé à Abidjan, a approuvé, mercredi 13 septembre 2023, un don de 19,98 millions de dollars américains au Mozambique. L’appui est destiné à financer la mise en œuvre du Programme d’accélération économique et d’appui à la gouvernance.

Ce don est la première opération d’une série programmatique de deux opérations d’appui budgétaire général consécutives d’une valeur de 19,98 millions de dollars chacune, couvrant les exercices 2023 et 2024.

Le programme va soutenir les réformes dans deux grands domaines, à savoir l’amélioration de l’environnement du secteur privé propice à la reprise économique et à la croissance verte ; et le renforcement de l’efficacité, de la responsabilité et de la transparence des dépenses publiques. Cela permettra au Mozambique de rationaliser le cadre réglementaire et des processus de facilitation des investissements – qui favorisent le développement du secteur privé et attire les investissements dans l’agriculture intelligente face aux changements climatiques. L’appui du fonds doit permettre de stimuler le développement de l’agro-industrie et des micros, petites et moyennes entreprises. Le programme doit également intégrer la problématique du genre et de la lutte contre les changements climatiques dans le développement économique. Il renforcera également la gestion des finances publiques, en particulier les fonctions de contrôle interne, de passation des marchés publics et de gestion de la dette.

Plusieurs actions sont prévues parmi lesquelles des activités préalables, comme faire approuver la Stratégie de développement agricole (2030) et le Plan d’investissement (2022-2026) par le gouvernement. Le Conseil des ministres devra aussi approuver et soumettre au parlement, pour adoption, la nouvelle loi sur la noix de cajou. Sa validation devrait permettre de consolider le régime juridique de la chaîne de valeur de la noix de cajou en l’adaptant aux exigences actuelles des marchés nationaux et internationaux. Enfin, il est prévu de faire adopter une loi qui renforce l’appui aux micros, petites et moyennes entreprises y compris la prise de mesures fiscales incitatives en faveur des petites et moyennes entreprises. Il est également attendu l’extension des responsabilités de l’institut des petites et moyennes entreprises aux micro-entreprises afin de faciliter leur formalisation.

« Le programme est fortement axé sur le développement du secteur privé, avec un accent particulier sur une participation accrue du secteur privé, en particulier l’agro-industrie, et sur un fort potentiel de création d’emploi pour les femmes et les jeunes. Cela devrait avoir un impact positif sur le développement socio-économique du Mozambique », a déclaré Leïla Mokaddem, directrice générale de la Banque africaine de développement pour l’Afrique australe.

En fin juillet 2023, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement au Mozambique se chiffrait à 1,19 milliard de dollars américains. Les investissements couvrent les secteurs de l’énergie (48,8 %), du transport (32,6 %), de l’agriculture (16,8 %), du social (1,6 %) ainsi que des opérations multisectorielles (0,2 %).

Distribué par African Media Agency pour la BAD

Source : African Media Agency (AMA)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Niger : l'ambassadeur de l'UE prône "un retour à l'ordre constitutionnel"

mer Sep 20 , 2023
L’ambassadeur de l’Union européenne à Niamey a été « convoqué » mardi soir par le Premier ministre du Niger nommé par les militaires au pouvoir, à qui il a réitéré la position de l’UE sur un « retour à l’ordre constitutionnel », a indiqué mercredi une porte-parole à Bruxelles. « Notre ambassadeur à Niamey (Salvador […]

Vous pourriez aimer

Verified by MonsterInsights