Côte d’Ivoire : Près de 27 milliards FCFA pour l’aménagement du carrefour Akwaba

Vues : 59
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 39 Secondes

Bientôt surplombera au-dessus du symbolique monument Akwaba, situé à la sortie principale de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, une infrastructure moderne dont l’objectif est de renforcer la fluidité du trafic routier dans la capitale économique ivoirienne.

D’un coût de 26,5 milliards FCFA, soit 40,4 millions d’euros, financés par la Banque mondiale, les travaux d’aménagement du futur carrefour Akwaba ont été lancés ce 9 novembre par le gouvernement de Côte d’Ivoire.

« Cet ouvrage viendra mettre fin aux embouteillages causant quelques fois une insuffisance de compétitivité pour l’économie. En améliorant 20% de la mobilité à Abidjan, c’est 1% de croissance en plus que nous gagnons », a déclaré, le premier ministre ivoirien Patrick Achi.

Situé dans la commune de Port-Bouët à la sortie Est d’Abidjan, le futur carrefour Akwaba constitue en effet un point de jonction de voies importantes, telles que le VGE, l’autoroute de Grand-Bassam et la voie express de l’aéroport d’Abidjan. Une position stratégique qui lui permettra d’enregistrer plus de 170 000 véhicules par jour.

Devant durer 30 mois, pour une livraison prévue en juin 2024, les travaux d’aménagement consisteront plus précisément en la construction de l’ouvrage principal de voies 2×3, long de 395 mètres et de l’aménagement d’un giratoire au sol qui sera raccordé à quatre axes que sont le VGE (2×3 voies), la rue atlantique Caraïbes (2×2 voies), l’autoroute de Grand Bassam (2×3 voies) et la voie express de l’aéroport international d’Abidjan (2×2 voies).

Il importe de noter que l’infrastructure fait partie intégrante du périphérique Y4, la grande voie de contournement de la ville d’Abidjan. Cette dernière va permettre de relier les communes de Port-Bouët, Cocody et Abobo-Anyama, à l’Autoroute du Nord, la voie de sortie menant à l’intérieur du pays. Un périphérique qui permettra donc d’éviter les encombrement centre ville d’Abidjan et ainsi améliorer la mobilité avec un enjeu économique important: renforcer la compétitivité du port d’Abidjan et au-delà, la dynamique économique du pays.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post MC Claver, le rappeur devenu pasteur
Next post Finances : Wave dame le pion aux banques

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :