Malgré les sanctions économiques, le Mali demeure le 1er client du Sénégal à fin février 2022

Vues : 20
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 13 Secondes

Les sanctions économiques de la CEDEAO à l’encontre du Mali n’ont pas visiblement entamé ses relations commerciales notamment avec le Sénégal.

En effet, selon les données consultées par Sika Finance, les exportations du Sénégal vers le Mali se sont élevées à 86,46 milliards FCFA sur les deux premiers mois de 2022, contre 76,78 milliards FCFA à la même période de l’année précédente, soit une hausse de 12,61%, faisant ainsi du Mali son plus gros client sur la période, devant la Suisse (66,77 milliards FCFA), l’Inde (53,36 milliards FCFA) et la Chine (39,58 milliards FCFA).

Concernant la structure des exportations, elle reste dominée par les ventes de l’or (85 milliards FCFA), de produits pétroliers (75 milliards FCFA), d’acide phosphorique (51,34 milliards FCFA), les poissons frais de mer (43,82 milliards FCFA) et des arachides grillées (37,54 milliards FCFA).

Parallèlement, la Chine (170,9 milliards FCFA), la France (87,61 milliards FCFA) et la Russie (82,41 milliards FCFA) ont été les principaux fournisseurs du Sénégal à fin février 2022.

S’agissant des principaux produits importés, ils sont constitués de machines et appareils (13,4% du total des importations), de produits pétroliers (21,8%) et de métaux (7,5%).

Au total, le solde commercial de la seconde économie de l’UEMOA est ressorti déficitaire à 452 milliards FCFA fin février 2022, contre un déficit de 156 milliards FCFA à la même période de l’année précédente, soit une dégradation de 189,61%.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Bonoua :en marge du Popo Carnaval, le Foyer des jeunes rénové à 25 millions de Fcfa
Next post BRVM : Le marché débute difficilement sa séance

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :