Rentrée politique de « PDCI Action 225 Diaspora »: Les victoires de 2023 et 2025 en ligne de mire

Vues : 26
0 0
Durée de lecture :3 Minute, 44 Secondes

Les militants du PDCI-RDA de la diaspora regroupés au sein du mouvement « PDCI Action 225  Diaspora », présidé par Mme Marie Chantal Durand, ont offert des cartes du parti à plusieurs autres militants vivant en Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion de leur rentrée politique, samedi 20 août 2022, à la maison dudit parti sise à Cocody.

Lors de la cérémonie, leur présidente, Marie Chantal Durand, a témoigné toute l’importance  que ses camarades de la diaspora et elle accordent à l’intérêt du parti.

Comme pour servir d’exemple, elle est revenue, dans son allocution, sur un certains nombre d’actions menées par le mouvement qu’elle dirige pour ramener la formation politique fondée par Félix Houphouët-Boigny au pouvoir.

«PDCI ACTION 225  Diaspora, s’est donné une feuille de route ainsi libérée : Faire des meetings pacifiques pour  remobiliser et  rassembler des militants et sympathisants autour des idéaux de paix, de réconciliation, de progrès pour tous et du bonheur partagé prôné  par le PDCI RDA et son Président, SEM Henri Konan Bédié, et d’autre part, impulser une dynamique au parti avec des hommes politiques ou des citoyens lambdas, traitant des thèmes de l’actualité nationale par des débats sur des plateaux Radio-Télé. Il  prévoit également de rester actif sur le terrain au plan national et international. PDCI ACTION 225 Diaspora fera également du volet social, une priorité qui consistera à aider des personnes démunies en Côte d’Ivoire, vu le taux de pauvreté galopant, orienter d’autres militants de la diaspora et en Côte d’Ivoire, dans des démarches administratives», a expliqué la présidente Marie-Chantal Durand.

S’étant faite représenter par l’une de ses collaboratrices nommée Salimata Doumbia, la marraine de la cérémonie Aka Véronique, a salué le dynamisme dudit mouvement.

En plus du sentier de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, elle a confié une autre mission à ses filleuls à savoir, « Mettre tout en œuvre pour que le PDCI soit plus conquérant lors des prochaines échéances électorales ».

Le Secrétaire exécutif chargé des mouvements et associations du parti, Mathias Lessiéhi, a montré son adhésion totale au thème de cette rentrée politique.

Pour lui, le thème, « PDCI RDA d’hier à aujourd’hui: Cap sur 2025 », prouve que ces militants ont une bonne connaissance des besoins du parti.

Leur traduisant tout son encouragement, Mathias Lessiéhi les a exhorté à rester soudés autour du président Henri Konan Bédié. «Le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, chargé des mouvements et associations de soutien au PDCI-RDA, tout comme  les cadres du parti ici présents,  est fier de votre initiative. Ne baissez pas la garde. Piochez partout au sein de la Diaspora ivoirienne de nouvelles militantes et de nouveaux militants. Parlez du PDCI-RDA partout et de ses valeurs attachées à l’idéal démocratique», a-t-il encouragé les membres du mouvement « PDCI-RDA Action 225 Diaspora ».

A la suite de son bref commentaire, c’est au professeur Alphonse Djédjé Mady que le privilège de décortiquer ce thème est revenu.

A travers une conférence qu’il a animée, Mady a fait donc l’historique du PDCI-RDA pour insuffler un second souffle aux militants qui en ont besoin selon lui pour les combats à venir.

« Créer les conditions d’une bonne union fraternelle autour du président Bédié pour redonner à la Côte d’Ivoire ses lettres de noblesse d’antan. Nous devons faire de bons choix tout en harmonisant les choses… Il s’agit de cette marche vers le rassemblement, vers la mise en valeur des valeurs intrinsèques de sorte que les visions soient complémentaires », a conseillé l’ancien Secrétaire général du PDCI (2002-2013).

Et d’ajouter que «si nous voulons gagner les élections locales de 2023 et la présidentielle de 2025, ce n’est pas dans la colère et dans la haine. C’est plutôt dans les urnes. Et pour cela il faut l’union qui n’est possible que par le dépassement de nos fonctions. Il faut rester discipliné et respecté le choix des candidats du parti pour ne plus venir créer le suicide en vous présentant en candidat indépendant».

Plusieurs autres personnalités ont apporté leur soutien à la réussite de ce grand rendez-vous notamment la Secrétaire exécutive en charge des mouvements et ONG, Aminata N’diaye, le représentant de l’honorable Yasmina Ouégnin, le SE Gouali Dodo en charge des enseignants militants du PDCI, Innocent Yao de la JPDCI Rurale et bien d’autres.

 

Vagoné Dry-Bi

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Prix du poisson thon: Samba David suspend la marche de ce samedi 20 août, la raison
Next post Enseignement supérieur privé: Désormais, l’arrêté d’ouverture est arrimé à l’offre de formation

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :