PDCI/Rentrée politique de Yopougon Toits-Rouges: Dia Houphouët candidat à la mairie ou rien, selon des chefs Atchan

Vues : 55
0 0
Durée de lecture :4 Minute, 42 Secondes

Place Ficgayo de Yopougon, sous une fine pluie, la délégation PDCI-RDA de Yopougon Toits-Rouges, dirigée par le député Yohou Dia Houphouët Armand, un peu plus de 5 mois après sa nomination, a organisé sa rentrée politique 2022, samedi 13 août, avec pour thème : «Le PDCI-RDA à Yopougon debout et conquérant pour gagner les futures élections.»

Placée sous le haut patronage de Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA; le patronage de Rémi Allah Kouadio, Coordonnateur général du Comité politique du PDCI-RDA ; le co-parrainage des députés Simon Doho et Marie-Ange N’dia ; la présidence de Bernard Ehouman, directeur de Cabinet du président Bédié ; avec pour invités spéciaux Georges Philippe Ezaley, secrétaire exécutif en chef adjoint du PDCI-RDA, Olivier Akoto, Gouali Dodo et bien d’autres personnalités du parti vert et blanc ; la rentrée politique de la délégation PDCI-RDA de Yopougon Toits-Rouges s’est muée en meeting d’ouverture de campagne pour l’élection du maire de ladite commune de Yopougon avec une mobilisation extraordinaire des militants du PDCI, des associations féminines et de jeunesse, de la chefferie traditionnelle des villages Ebrié avec des propos très forts et engagés.

En effet, invités à procéder à la libation et bénédiction pour le démarrage de la cérémonie, les chefs Atchan se sont voulus clairs et engagés aux côtés de Dia Houphouët. «Allez dire au président Bédié, si vous laissez Dia Houphouët pour un autre candidat, il n’y aura plus PDCI à Yopougon. N’ayez même pas en rêve l’idée de changer Dia. Nous les Atchan, nous avons adopté Dia et Dia va gagner», a tenu à préciser le chef Akré Georges avant la libation. Il s’adressait ainsi à la forte délégation de la direction du parti conduite par Allah Kouadio Rémi, représentant le président Henri Konan Bédié.

Traduisant les propos de la libation en Ebrié, le chef Akré reviendra à la charge. «Nous avons invoqué nos mânes. Nous leur avons dit que leur fils, petit-fils, arrière petit-fils veut s’asseoir sur leur chaise, que tout esprit maléfique qui voudrait s’y opposer soit foudroyé», a-t-il expliqué à la grande joie des partisans du délégué Dia Houphouët venus en plusieurs milliers soutenir leur « champion ».

Après le cérémonial traditionnel, plusieurs personnalités se sont succédé au pupitre. Parmi elles, Gouali Dodo Junior, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA chargé des relations avec les enseignants militants, dira que «nous sommes venus vous présenter le futur maire de Yopougon. Dia Houphouët n’est pas l’adversaire de quelqu’un ici à Yopougon. Dia Houphouët est notre candidat ici à Yopougon.»

Quant à Ehouman Bernard, directeur de Cabinet du président du PDCI-RDA, il a d’abord répondu aux propos des chefs Atchan en les rassurant qu’il a pris discrètement soin d’informer immédiatement le président Bédié, juste après leurs propos et ajoutera que «c’est grâce Dia Houphouët que la liste de l’opposition est passée à Yopougon, lors des dernières élections législatives. Donc c’est avec lui que nous allons gagner la mairie de Yopougon et à partir de Yopougon, nous partons nous installer au Palais présidentielle en 2025.»

Pour Rémi Allah Kouadio qui parlait au nom du président Bédié qu’il représentait à cette rentrée politique a indiqué la nécessité d’une vraie réconciliation en Côte d’Ivoire en peignant une atmosphère délétère en ce moment qui éloigne les Ivoiriens de leur soif de réconciliation.

«Ivoiriens et Ivoiriennes, ressaisissons nous et sortons de cette ambiance délétère qui éteint en chacun de nous la joie de vivre et tue à petit feu. Tous ces efforts pour une Réconciliation vraie demeurent vains pour l’instant compte tenu de ce qui précède», a-t-il plaidé.

Selon le Coordonnateur général du Comité politique du parti de Bédié «le PDCI-RDA doit donc prendre ses responsabilités et œuvrer à revenir au Pouvoir en 2025 afin de raviver la flamme de la fraternité entre les Habitants de la Côte d’Ivoire, et démontrer que l’on peut gouverner autrement au profit de tous y compris ceux dont nous déplorons la gouvernance aujourd’hui».

Et de poursuivre pour conclure que «cela passe, camarades Militants PDCI-RDA, par un travail effectif sur le terrain en matière d’identification, de recrutement de nouveaux Militants et d’organisation efficace pour gérer les élections futures. C’est pour cela qu’il me plaît de féliciter, au nom du Président Bédié et en mon nom propre, la délégation PDCI-RDA de Toits Rouges Yopougon conduite par le Député Dia Houphouët et toute son équipe. Bravo pour cette démonstration de force du PDCI-RDA dans la plus grande circonscription électorale de la Côte d’Ivoire. Au-delà, le Président Bédié salue l’implication et la mobilisation de toutes les Délégations PDCI-RDA de Yopougon dans cette grande mobilisation.»

Mais avant, Allah Kouadio s’est adressé aux chefs Atchan en ces termes : «Nous avons reçu le message des chefs Atchan 5/5 et nous allons le transmettre comme tel.»

Dans son discours, le délégué Yohou Dia Houphouët, par ailleurs député de Yopougon, a remercié la direction du parti dont la forte délégation était conduite par Rémi Allah Kouadio, les uns et les autres pour le soutien à sa personne et à sa vision politique qui est de faire du PDCI-RDA un parti fort et conquérant pour gagner les futures élections partout en Côte d’Ivoire, en commençant par Yopougon.

Gilles Richard OMAEL

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Côte d’Ivoire : Le chiffre d’affaires de MTN Mobile money chutent de 40% au 1er semestre
Next post Allah Kouadio, depuis Yopougon : «Le PDCI doit prendre ses responsabilités et œuvrer à revenir au Pouvoir en 2025»

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :