PDCI/Avant le 14e Bureau politique à Daoukro: Guikahué (CSE) recadre ses détracteurs

Vues : 64
0 0
Durée de lecture :4 Minute, 35 Secondes

De retour d’Europe où il a passé plus d’un mois et demi, Maurice Kakou Guikahué a convoqué la 196e Session du Secrétariat exécutif qu’il a présidée. Après cette réunion dudit Secrétariat exécutif qui s’est tenue avec presque tous les membres (quelques membres se sont excusés, étant en mission), mardi 06 septembre, à la maison du PDCI, le chef du secrétariat exécutif s’est adressé à la presse présente au siège du parti. Il a évoqué avec les journalistes, l’essentiel de ce qui se fait et de ce qui va se faire au prochain Bureau politique du 29 septembre, avant le Congrès prévu en cette année 2022. Entretien.

Vous venez de terminer la 196ème session du Secrétariat exécutif ; peuton savoir les sujets débattus ?

Vous savez que l’actualité au PDCI-RDA, c’est l’organisation du bureau politique le 29 septembre prochain. La 13ème réunion du bureau politique s’est tenue sur deux jours, les 4 et 5 juin 2020 avant les élections. Et depuis ce temps, c’est la prochaine réunion du bureau politique, c’est-à-dire la 14ème réunion depuis le 12èmeCongrès, qui se tiendra le 29 septembre prochain.

Comme il est de coutume, le secrétariat exécutif doit faire le rapport des activités du PDCI-RDA entre les deux réunions du bureau politique.  Le Secrétariat s’est penché depuis cet après-midi (hier mardi), sur le document bilan depuis le 05 juin 2020 jusqu’à ce jour. Et c’est ce document qui a été analysé avec toutes les activités qui ont été menées. Nous aurons un autre Secrétariat le jeudi 15 septembre, pour adopter définitivement ce document. C’est cela le centre d’intérêt de notre rencontre de ce jour (hier mardi 07 septembre).

 

Le bureau politique va durer combien de jours ?

Un jour. Quand vous lisez le communiqué, on dit le président Henri Konan Bédié convoque les membres du bureau politique le 29 septembre 2022 à Daoukro. Cette réunion est élargie aux membres du comité des sages. C’est une réunion ordinaire du bureau politique.

 

Pourquoi le bureau politique se tient cette fois à Daoukro ?

Parce qu’on peut tenir les bureaux politiques dans n’importe quelle ville. On en a fait plein à Yamoussoukro.

 

Monsieur le secrétaire exécutif, certaines personnes disent que vous êtes opposé au président Henri Konan Bédié, que pouvezvous dire à ces personnes ?

Est-ce que vous m’écoutez en Côted’Ivoire ? De tous les militants du PDCI-RDA, de tous les responsables politiques dans les discours, qui a dit que le président doit être candidat unique ? C’est donc incongru ce que les gens disent !

 

Quelle est la particularité de ce bureau politique ?

C’est un bureau politique ordinaire. Mais ce qui pourrait être une particularité, il faut savoir qu’entre temps le président du parti a mis en place de nouvelles structures ; donc cette fois-ci, au lieu que le rapport soit seulement du Secrétariat exécutif, il y a d’autres structures telles que le comité de gestion et de suivi des élections, le comité de recouvrement, le comité politique. Du 05 juin 2020 au 09 décembre 2021, ça c’est le secrétariat. C’est un rapport unique. Maintenant du 09 décembre 2021 à ce jour, ça devient multiple, parce qu’entre temps les structures qui ont été mises en places doivent aussi faire  leurs rapports. Je crois que c’est ça qui sera la particularité, mais à part cela, c’est une réunion ordinaire du Bureau politique.

 

Habituellement, lors des réunions du bureau politique, on ne met pas de comité de pilotage en place. Pourquoi à ce bureau politique, un comité d’organisation et un comité de pilotage ontils été mis en place ?

Dans nos statuts le président du parti convoque et préside les réunions du bureau politique. Il n’y a pas de modalité particulière ; donc c’est le même président qui a un autre schéma d’organisation. La forme, comment on organise, ce n’est pas ça qui est important. C’est ce qu’on dit au bureau politique qui est important.

 

Quel va être le déroulé et puis estce qu’il y a un thème central ?

Le comité d’organisation, au moment venu, va dire comment ça s’organise. Mais nous, au niveau du secrétariat, nous nous sommes penchés sur les aspects scientifiques, c’est-à-dire ce que nous avons fait. Nous devons montrer aux militants les activités menées par le secrétariat exécutif du PDCI, pour que le bureau politique donne son avis et puis on avance.

 

Avezvous un message particulier que vous voulez faire passer ?

J’étais en déplacement et je suis revenu. Je voudrais dire aux militants que je suis revenu et on a fait une réunion du secrétariat exécutif dont je vous parle. Donc, nous sommes à la tâche. Je voudrais surtout dire aux membres du bureau politique, qui n’ont pas encore payé leurs cotisations, de le faire rapidement. On devrait faire la réunion le 15 septembre, on a ajouté deux semaines ; donc ils sont encore à l’aise pour payer leurs cotisations, parce que ça sera vraiment strict. C’est tous ceux qui sont à jour de leurs cotisations de 2021, malgré le fait que sous soyons en 2022, on a pris la cotisation de 2021, qui prendront part au bureau politique. Le président a élargi et il faut que les gens se mettent à jour !

 

Entretien réalisé par Gilles Richard OMAEL

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Côte d’Ivoire, secteur télécom : 589 milliards FCFA de chiffre d’affaires à fin juin
Next post PDCI : «En terme de modernité, cette plateforme de paiement électronique vient prouver que nous surclassons tous les autres» (Niamien N’goran)

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :