Legislatives françaises 2022: Leçon d’une élection

Vues : 93
0 0
Durée de lecture :48 Secondes
Après l’élection d’un député française d’origine ivoirienne, des voix se sont élevées dans toutes les chapelles politiques ivoiriennes pour féliciter la nouvelle élue, certains cadres de certains partis dits panafricains ivoiriens, ont même fait les éloges de la nouvelle élue française, heureux et applaudissant à se rompre les doigts.
Mais ces mêmes Panafricanistes ne digèrent toujours pas celui qui dirige leur pays la Côte d’Ivoire, parce ce qu’il n’aurait pas le bon patronyme, sonnant ivoirien pure souche. Ils le traitent encore aujourd’hui en priver, d’étranger et le reconnaissent président, le cœur serré. Dans ce même pays Lorsqu’une candidate à nom à consonance sénégalaise fut élue miss Côte d’Ivoire, ces mêmes se sont déchaînés pour nous faire des cours de « nationalisme pour les nuls ».
Il est tant que ces extrémistes d’un autre siècle sachent que si une bhété de Côte d’Ivoire, peut être député en France, un chinois peut être maire à Abidjan, et un brésilien sénateur à Yakro. Merci.
@Cornerstone
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Pourquoi marcher pieds nus est bon pour les bébé?
Next post Remous dans les mobiles money: A quoi joue le ministre de l’emploi avec Wave?

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :