Côte d’Ivoire: KKB, depuis Buyo, invite les populations «à ne plus se battre à cause de la politique»

Vues : 26
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 48 Secondes

Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin, a pris part à la cérémonie d’investiture du président et la présentation du bureau de la Mutuelle pour le développement de Buyo (MUDEB), hier dimanche 16 octobre 2022, au stade de la CIE sis au quartier Buyo Cité de ladite ville.

Occasion pour lui, de prêter une oreille attentive aux problèmes des populations afin de prévenir d’éventuelles tensions dans le pays.

En présence des autorités préfectorales, des guides religieux et chefs traditionnels, le député-maire, Lazare Yao Yao, lui a soumis les attentes des administrés.

La plus importante de celles-ci, c’est le bitumage des principales voies d’accès à la localité. Une doléance qui vise à désenclaver la zone et mettre fin à tout ce qui constitue un frein à son développement.

Après avoir procédé à l’installation du nouveau président de la MUDEB, Bahia Dieudonné, KKB a promis une suite favorable aux doléances.

« Vous convenez avec moi que le président de la République, Alassane Ouattara, est un champion en réalisation d’infrastructures notamment des routes. Le projet de bitumage des routes de Buyo et de Gueyo sont sur la table du programme national de développement (PND). J’insisterai personnellement auprès du chef de l’État pour la construction de ces routes de sorte qu’en tant que membre du gouvernement, je puisse retourner ici, la tête haute », a rassuré le ministre.

Vu que tout développement est conditionnée par une stabilité sociale, KKB a exhorté tout un chacun à la non-violence.

« Les problèmes de terres n’ont pas créé de conflit ici au temps d’Houphouet et Charles Bauza Donwahi », s’est réjoui, dans un premier temps, le ministre de ce qu’il considère comme un « attachement à la paix ».

« Ne vous battez plus à cause de la politique », a-t-il conseillé.

Pour lui, élire un non originaire de la localité à plus de deux reprises aux postes de député et maire, témoignage au peuple, une vision de la démocratie qu’il faut pérenniser.

Avant de prendre congé de ses hôtes, le candidat malheureux de l’élection présidentielle d’octobre 2020 a porté à la caisse de la mutuelle, une symbolique contribution de 3 millions FCFA.

 

Vagoné Dry-Bi

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Municipales 2023 à Yopougon: Les femmes PDCI apportent leur ferme soutien à la candidature de Dia Houphouët
Next post PDCI : Guikahué a échangé sur 2 dossiers importants avec la Fondation Konrad Adenauer

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :