Célébration de l’An 62 de la Côte d’Ivoire: Ahoussou Jeannot honoré pour ses actions de développement à Raviart

Vues : 29
0 0
Durée de lecture :2 Minute, 47 Secondes

Pour la célébration de l’an 62 de la Côte d’Ivoire libérée du joug colonial, c’est le village d’Angan-Koffikro, village de la Sous-préfecture de Raviart, dans le département de Didiévi, qui a accueilli les festivités, le dimanche 7 août dernier.  A leur tête le doyen Angaman Kouassi, doyen des cadres, cadres, présidents de mutuelles se sont mobilisés pour marquer de leur présence la commémoration des 62 ans d’indépendance. Défilé militaire et civile étaient au menu des festivités. Sous la conduite de l’Adjudant Coulibaly Zié, gendarmes et agents des Eaux et forêts ont procédé à la montée du drapeau avant de conduire le défilé. Scoots, associations coopératives et villageoises, élèves se sont succédé sur l’artère principale dudit village qui a servi lieu à la cérémonie.

Artistes tradi-modernes, ballets, démonstration des arts martiaux etc. ont égaillé les populations venues des 10 villages de la Sous-préfecture. Tout cela sous le regard approbateur du Sous-Préfet, Dohogninnina Yéo. Qui au terme de la cérémonie a décerné des diplômes d’honneur et de félicitations aux agents et personnes s’étant distingués par leur travail et/ou par leur dévouement pour la cause de la cité.  Le plus illustre des récipiendaires fut le Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, pour toutes ses actions de développement en faveur de ses parents. Son fils, Paul Henri Ahoussou était présent pour réceptionner le diplôme et le tableau du « Champion du développement », qui sera célébrer par ses parents le 13 août prochain. Outre ces importants faits qui ont marqué les festivités, il faut noter l’allocution du Sous-préfet qui a retracé le bilan économique et social de sa circonscription. Ce, après avoir rappelé à sa population les efforts du Président de la République, pour ramener la paix en Côte d’Ivoire, soulager le panier de la ménagère, revaloriser le salaire des fonctionnaires et agents de l’Etat ainsi que les Forces de défense et de sécurité…

Se tournant vers la population de sa cité, Yéo Dohogninnina a rappelé à la conscience de toutes et tous l’important projet 2pai-bélier, financé à hauteur de 80 milliards de FCFA par la Banque africaine de développement (Bad) ; grâce auquel Raviart bénéficie de nombreuses réalisation dont la plus importante est la réalisation du barrage hydro agricole de Raviart avec la création et l’aménagement de 125 hectares de bas-fond ainsi que la réalisation et la construction de plusieurs infrastructures éducatives, sanitaires et des marchés.  «Toujours au plan agricole, la production de cajou de la Sous-préfecture de Raviart pour cette année 2022 est de 1287 tonnes, faisant d’elle la première productrice d’anacarde du département de Didiévi dont la production totale est de 2700 tonnes. C’est donc environ 400 millions qui ont été distribués aux producteurs de notre circonscription pour cette campagne 2022… », a-t-il fait savoir. Puis d’annoncer, au plan social, la mise en fonction très prochaine de l’usine d’attiéké de Raviart avec l’installation de tous les équipements, du transformateur et le branchement au réseau électrique le 9 août 2022 prochain.

« Cela viendra résoudre le problème de la surproduction et de la mévente du manioc sur l’ensemble du territoire de notre circonscription administrative », a-t-il fait noter.

GRO avec JPK

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post KS BLOOM NOUVEAU COACH À THE VOICE AFRIQUE FRANCOPHONE KIDS
Next post Opinion: «Polygamie optionnelle et polyandrie optionnelle font bon ménage», selon Fernand Ahibo

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :