CAMES/Après la défection de la Guinée: La Côte d’Ivoire organise le 21ème concours d’agrégation en science de la santé

Vues : 56
0 0
Durée de lecture :4 Minute, 50 Secondes

Le premier ministre Patrick Achi a présidé, ce lundi 07 novembre 2022, au Sofitel Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture du 21ème concours d’agrégation en science de la santé du Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES).

A cette occasion, le chef du gouvernement a remercié le CAMES pour avoir porté son choix et sa confiance en la Côte d’Ivoire pour l’organisation du 21ème concours d’agrégation. Selon lui, cela traduit le rayonnement national et continental retrouvé du pays sous le leadership du Président de la République Alassane Ouattara et l’effort constant de tout un peuple depuis plus d’une décennie. « Cela traduit aussi l’attention constante que nous portons à la question de l’éducation, du savoir et de l’excellence à tous les niveaux du cursus scolaire, du primaire à l’université », a-t-il déclaré. Avant d’annoncer l’ouverture prochaine de deux nouvelles unités de formation et de recherche en sciences médicales au sein des Universités de Korhogo et San-Pedro.

Poursuivant, le premier ministre a fait savoir que le CAMES et les candidats font partie des solutions pour l’atteinte de l’émergence que visent les pays africains et de leur édification.

« Chers participants au 21ème concours d’agrégation en science de la santé du CAMES, pour l’ambition que l’Afrique promet au monde, c’est-à-dire l’émergence d’un continent où la majorité de la population sera projetée dans la classe moyenne d’ici 2050 avec une pauvreté drastiquement réduite, un secteur privé dynamique et créateur d’emplois en masse, une vraie stabilité institutionnelle et sécuritaire, une dynamique de développement compatible avec les enjeux climatiques de nos terres, il n’y a qu’un seul vrai levier, l’excellence du capital humain »,a-t-il indiqué.

« Et c’est ce capital stratégique que le CAMES contribue à créer. Le CAMES et vous candidats, faites donc partie des solutions, quelles responsabilités reposent sur vos épaules ! Je sais que vous en serez dignes, je sais que nous pouvons avoir confiance en vous », a affirmé le Premier ministre Patrick Achi qui a été fait Commandeur de l’Ordre international des palmes académiques (OIPA) du CAMES.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Adama Diawara, pour sa part, a déclaré que le concours d’agrégation en science de la santé contribue à l’élévation du niveau qualitatif des enseignants chercheurs en science de la santé.

« Grâce à ce concours, nous avons des maitres de conférences agrégés qui, à leur tour, forment efficacement des médecins qui constituent des cadres supérieurs de la santé. Le savoir-faire des agrégés est reconnu unanimement », a-t-il dit avant d’encourager tous les candidats qui prennent part au 21ème concours d’agrégation en science de la santé qui se tient en Côte d’Ivoire du 07 au 16 novembre 2022.

« Après des années de dur labeur, l’occasion leur est donnée d’entrer dans le cercle des maitres de conférences agrégés. Tous nos vœux de succès les accompagnent. Chers candidates et candidats ivoiriens, la Côte d’Ivoire vous regarde. Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara et le gouvernement avec à sa tête le premier Ministre Patrick Achi vous font confiance. Soyez dignes de cette confiance. Par ailleurs sachez que votre succès constitue un facteur de réussite de la stratégie de développement de la promotion en science de la santé en cours d’élaboration par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, à savoir l’augmentation du nombre d’étudiants en licence 2 en médicine, pharmacie, odontostomatologie, l’ouverture de deux unités de formation et de recherche de sciences médicales au sein de l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo et de l’université de San-Pedro ainsi que l’ouverture d’un institut vétérinaire dans la future université de San-Pedro, l’ouverture de la formation des médecins aux universités privées  sous certaines conditions très strictes », a signifié le professeur Diawara

Le professeur Abou Napon, secrétaire général par intérim du CAMES, de son côté, a indiqué qu’en acceptant d’accueillir le 21ème Concours d’agrégation en Science de la santé, la Côte d’Ivoire confirme son attachement aux valeurs séculaires qui fondent la solidarité scientifique intellectuelle entre les Etats membres du CAMES. Selon lui, la Côte d’Ivoire a toujours été d’un soutien inestimable pour le CAMES en honorant tous ses engagements statutaires et le pays a régulièrement accueilli les programmes des activités du CAMES concourant ainsi à sa bonne marche et à son dynamisme.

Quant au président du Comité consultatif général du CAMES, le professeur Ahmadou Aly Mbaye, il n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage au président Alassane Ouattara pour les efforts louables qu’il ne cesse de déployer auprès de ses pairs, pour accompagner le CAMES dans la réalisation de ses nobles objectifs d’enseignement supérieur, dans une parfaite solidarité interétatique.

Le président de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, le professeur Zié Ballo, par ailleurs président du comité d’organisation a témoigné sa gratitude au chef de l’Etat Alassane Ouattara et son gouvernement qui ont pris des mesures exceptionnelles qui ont permis la bonne organisation du 21ème concours d’agrégation en science de la santé après la défection de la Guinée.

Notons que le 21ème concours d’agrégation en science de la santé se tient du 07 au 16 novembre en Côte d’Ivoire sur deux grands sites à savoir l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody et les Chu de Cocody et Treichville. Il va regrouper 395 candidats provenant de 13 pays dont 63 ivoiriens avec 171 membres du jury.

GRO avec Sercom MESRS

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le tirage au sort complet des huitièmes de finale de Ligue des Champions 2022/23
Next post Raxio lance le chantier de son premier data center ouest africain en Côte d’Ivoire

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :