Vues : 119
0 0
Durée de lecture :38 Secondes

Pour bloquer l’avancée russe vers Kiev, l’armée ukrainienne a saboté ses propres installations : ses ponts, ses routes et même parfois ses barrages. Une équipe de France 24 s’est rendue dans la ville de Demydiv, à quelques kilomètres de la capitale, désormais inondée.

PUBLICITÉ

Lorsque les Russes tentaient de prendre Kiev, fin février, au début de l’invasion de l’Ukraine, la ville de Demydiv, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, se trouvait sur leur route.

Pour freiner l’avancée de l’ennemi, les soldats ukrainiens ont ouvert le barrage voisin. Si la majorité des civils avaient déjà fui, certains sont restés malgré les risques. Depuis deux mois ces derniers vivent dans une ville inondée alors qu’un long travail a débuté pour évacuer l’eau

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Ligue des champions : invincible, le Real Madrid renverse Manchester City et file en finale
Next post Législatives françaises: le PCF participera à la Nouvelle Union populaire écologiste et sociale

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :