PDCI: Le processus de désignation des candidats change, nouvelle décision de Bédié

Vues : 10
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 45 Secondes

Le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, vient de rompre avec l’ancien processus de désignation des potentiels candidats de son parti aux élections municipales et régionales. Selon la décision n°0034-2022/pp/cab du 27 juillet 2022 portant institution et organisation du processus de désignation des candidates et candidats du parti aux élections municipales et régionales de 2023, signée par le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA et ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, «il est institué un processus de sélection des candidates et candidats du Parti aux élections municipales et régionales de 2023».

Ladite décision poursuit pour expliquer les différentes étapes dudit processus électoral en ces termes : «Le processus de sélection des candidates et candidats du Parti aux élections municipales et régionales comprend :

  1. L’appel à manifestation d’intérêt pour l’investiture du PDCI-RDA aux élections municipales et régionales ;
  2. Le recensement des candidats potentiels ;
  3. La formation des candidates et des candidats potentiels à la maitrise du processus électoral ;
  4. La phase de présélection des candidates et candidats ;
  5. La phase d’arbitrage, de sélection et de validation des candidates et candidats, sous l’autorité du Président du Parti ;
  6. L’établissement et la publication de la liste définitive des candidates et candidats parrainés par le Parti.»

Toujours selon cette nouvelle décision, «les candidates et candidats recensés sont soumis à l’obligation de suivre une formation à la maitrise du processus électoral. Cette formation obligatoire sera organisée conjointement par le Comité de Gestion et de Suivi des Elections et l’Institut de Formation Politique du PDCI-RDA. Tout candidat, pour être retenu, doit produire un récépissé de dépôt de manifestation d’intérêt de candidature et une attestation de formation au processus électoral délivrés par le Comité de Gestion et de Suivi des Elections.»

Tout ceci rompt avec l’ancienne méthode qui consistait à mettre en place un Comité électoral interne qui donnait la possibilité aux délégués de recevoir les intentions de candidatures dont ils devraient transmettre tous les dossiers reçus au Comité électoral à la direction du parti à Abidjan pour arbitrage.

Gilles Richard OMAEL

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Football/Après son opération d’une tumeur aux testicules: Sébastien Haller ne sera pas disponible avant 2 mois (lequipe.fr)
Next post Carine Dikambi, Directrice Afrique francophone à Binance : ‘’ La cryptomonnaie, une excellente voie à explorer pour les économies en développement …’’

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :