13e Congrès du PDCI: Les militants de Paris lancent un «appel non négociable»

Vues : 24
0 0
Durée de lecture :3 Minute, 5 Secondes

Le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a annoncé le 13e congrès de son parti pour se tenir cette année 2022. Après le SE EHOUMAN Bernard, qui a animé la grande journée d’hommage au président Henri Konan BEDIE à Bobigny le 26 juin,  Jean-Marc YACE, Maire de Cocody  a  donné une conférence, le samedi 9 juillet, dont le thème est: « Le PDCI RDA et la reconquête du pouvoir d’Etat en 2025: Rôles et contributions des militants de la diaspora »,  à Paris avec la Section Paris 16e de la Délégation Générale Paris Yvelines dirigée par le DG Diomandé Youdé Adama. Un des temps forts a été l’appel non négociable du Délégué Général DIOMANDE Youdé après les échanges et les séries de questions réponses. Comment affuter nos armes politiques et faire en sorte que le PDCI RDA soit prêt pour gagner les prochaines élections? La politique c’est anticiper, prévoir et gérer les réalités du moment.

 

APPEL DE PARIS

La Côte d’Ivoire est à un tournant décisif de son histoire après toutes les graves crises qu’elle a traversées et dans quelques jours (Ndlr : jeudi 14 juillet 2022) la rencontre des trois présidents. Aujourd’hui, elle veut revivre et redevenir la locomotive de la Sous-région : une Côte d’Ivoire démocratique, unie, paisible, réconciliée où les élections n’engendrent ni violences ni morts. L’état des lieux n’est pas reluisant. Actuellement, la Côte d’Ivoire va à vau-l’eau.

Nous souffrons de l’insécurité, de la mal gouvernance, des scandales à répétitions, de la dépravation des mœurs, de la cherté de la vie, de  problèmes graves de baisse drastique du pouvoir d’achat des citoyens, de trafics de drogue, d’échec scolaire, de dette, etc… Le gouvernement RHDP qui peine à relever les défis, avoue son échec et son impuissance à régler nos problèmes même les plus élémentaires du panier de la ménagère, de démocratie, de réconciliation, d’unité nationale et du développement. Nous avons plus que jamais besoin de changement.

Il faut que le PDCI RDA revienne au pouvoir. Et pour cela, il faut un PDCI RDA fort. Et, pour un PDCI RDA fort, il faut à sa tête, un homme fort, un leader charismatique  qui lui permette de continuer de résister aux tentatives de déstabilisations et de disparition. Le PDCI RDA a besoin d’un leader expérimenté qui fixe un cap, qui apaise et rassure, qui motive et fidélise, qui rassemble et fédère, qui inspire confiance et soit source d’espérance.

Il faut une personne qui aime profondément son pays, une autorité morale et qui soit le leader de la lutte politique actuelle avec les autres partis politiques de toute l’opposition significative. Cette chance pour le PDCI RDA en pleine réorganisation, s’appelle Henri Konan Bédié.

C’est pourquoi nous, militants de la diaspora, avec les Délégués Généraux, lançons ce jour de Paris, cet appel: nous demandons solennellement à S.E.M Henri Konan BEDIE d’accepter d’être candidat à la présidence du PDCI RDA au 13e Congrès ordinaire. Cet appel est non négociable.

Nous sommes prêts et déterminés à le plébisciter à ce congrès qui ne saurait tarder, pour qu’il reste le Président du PDCI RDA et continue son vaste chantier de réorganisation, de restructuration du parti et de mobilisation.

« SEM Henri Konan Bédié, acceptez d’être encore le Président du PDCI RDA pour continuer de le rendre plus fort afin que le PDCI RDA  revienne au pouvoir pour sauver la Côte d’Ivoire ». C’est ça nous on veut, en attendant le Congrès.

 

Paris le 9 juillet 2022

 

DIOMANDE YOUDE ADAMA

Délégué Général

PDCI

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Côte d’Ivoire: De la crédibilité des leaders des mouvements de défense des droits des consommateurs
Next post Côte d’Ivoire/Pétrole et gaz : Un nouveau gisement découvert

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :