Soudan : inflation et pénurie sur les marchés de Khartoum

Vues : 17
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 7 Secondes

Au Soudan, plus de trois semaines après le début des affrontements entre l’armée et les forces paramilitaires, les marchés ont du mal à être approvisionnés.

Les ports du pays étant à l’arrêt, le coût des denrées alimentaires a flambé de près de 60% selon l’Onu, de plus une pénurie de farine et de légumes gagne la capitale Khartoum. Forcés de stationner dans le centre névralgique de l’économie soudanaise, ces chauffeurs de marchandises impuissants commencent à perdre espoir.

« Nous étions ici avant les événements (combats), et nous avons vu  la situation sécuritaire  pays se détériorer, et nous sommes restés ici à attendre jusqu’à ce jour » explique Adam Ali, un chauffeur de camion.

Ses camions remplis de marchandises n’ont pas quitté le Port-Soudan depuis trois semaines par crainte d’être pris à partie par les tirs qui paralysent quotidiennement la capitale Khartoum, la plaque tournante des industries. Cette immobilisation fait craindre une crise majeure imminente. Le conflit a interrompu les flux commerciaux en provenance et à destination du Soudan.

Amputée des aides internationales après le second coup d’Etat en 2021, l’économie soudanaise est à l’agonie gangrenée par une inflation record et une baisse du pouvoir d’achat. Cette nouvelle flambée de la violence vient porter un coup de massue aux caisses de ce pays exportateur de gomme arabique, d’or ou encore de cacahuètes.

Africanews

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Burkina : enlevé à Dédougou, un préfet retrouvé mort dans une forêt
Next post Egypte : deux films avec deux versions sur la couleur de Cléopâtre

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :