Sénégal : poursuivi pour viol, Sonko encourt 10 ans de réclusion

Vues : 54
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 6 Secondes

Le procureur a requis mardi 10 ans de réclusion criminelle contre Ousmane Sonko. Et 5 autres pour corruption de la jeunesse. L’opposant sénégalais, candidat déclaré à la présidentielle est jugé pour viol.

Le leader du parti Pastef est poursuivi par une ancienne employée d’un salon de massage de la capitale sénégalaise.

Adji Sarr avait maintenu la veille ses accusations, assurant avoir été violée cinq fois par Ousmane Sonko dans un salon de beauté de Dakar où elle travaillait.

Elle a relaté sans détour les actes subis entre fin décembre 2020 et début février 2021, jusqu’à ce qu’elle porte plainte. La plaignante réclame 2,3 millions d’euros à son violeur présumé et à son ancienne patronne.

La jeune femme d’un peu plus de 20 ans a aussi rapporté les menaces de mort dont elle dit avoir fait l’objet, autre chef d’accusation retenu contre le président du parti Pastef-les Patriotes arrivé troisième de la présidentielle en 2019. Sur ce volet de l’affaire, le parquet a requis un an d’emprisonnement ferme.

L’audience s’est déroulée en l’absence de l’accusé qui dénonce un procès politique. Pour le clan Sonko l’affaire est une mise ne scène visant à écarter l’opposant de la course à la présidentielle.

Le Sénégal retient son souffle. Verdict le 1er juin.

Africanews

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Cameroun : 30 femmes kidnappées par des séparatistes anglophones
Next post Des Soudanais craignent une guerre civile malgré le cessez-le-feu

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights