Mali : des rassemblements avant le référendum constitutionnel

Vues : 46
0 0
Durée de lecture :1 Minute, 34 Secondes

Des dizaines de milliers de partisans et d’opposants à une nouvelle constitution malienne ont organisé vendredi des rassemblements séparés dans la capitale Bamako avant le référendum de ce week-end.

Environ 50 000 partisans de la campagne du « oui » soutenue par le gouvernement militaire se sont réunis dans un stade de la périphérie de Bamako, lors d’une réunion à laquelle assistait le chef de la junte Assimi Goita.

Goita a fait le tour du stade pour saluer la foule mais n’a prononcé aucun discours.

Les opposants au projet de texte ont occupé les 3 000 places du Palais de la culture de Bamako avant qu’une coupure de courant ne les oblige à rejoindre une foule qui s’était rassemblée à l’extérieur.

« Nous sommes ici pour dire non à la laïcité », a déclaré à l’AFP l’imam Issa Djire, son opinion reflétant celle d’organisations et de personnalités religieuses influentes qui refusent de définir le Mali à majorité musulmane comme un État laïc.

Parmi les partisans du « non » présents figurait l’imam Mahmoud Dicko, une figure majeure du mouvement de protestation qui a précédé l’éviction de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita lors d’un coup d’État en 2020 qui a porté Goita au pouvoir.

Le référendum constitutionnel du Mali aura lieu dimanche et les résultats sont attendus dans les 72 heures suivantes.

Le projet de texte fait partie d’une série de réformes entreprises par la junte pour justifier le report de la transition vers un régime civil jusqu’en 2024.

La constitution proposée renforce les pouvoirs du président et offre une amnistie aux dirigeants des coups d’État qui ont précédé sa promulgation, alimentant la spéculation selon laquelle Goita se présentera aux prochaines élections malgré la promesse de l’armée du contraire.

Elle accorde également une place prépondérante aux forces armées, à la souveraineté nationale et à la lutte contre la corruption, tout en légitimant les autorités traditionnelles et les langues.

Africanews

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Les autorités maliennes demandent le départ de la MINUSMA
Next post Ouganda : surtout des étudiants parmi les 41 morts de l’attaque des ADF

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights